Les mots dansés - logo

L’asbl « les mots dansés »

L’asbl les mots dansés a pour but de promouvoir la narration de manière pluridisciplinaire.

On y raconte des histoires : en conte, théâtre, musique, activité plastique, écriture, …

Nous souhaitons mettre nos compétences au service du lien entre les individus et de leur insertion au sein de la société.

Nous développons nos activités autour de deux axes :

  • L’axe artistique

En proposant des spectacles, balades contées et ateliers

  • L’axe socio-artistique

En proposant des activités artistiques dans des milieux recevant peu d’offre de ce type.

En proposant des ateliers permettant à chacun de se relier à soi, aux autres et à son environnement.

Notre outil vedette: le conte

Autrefois, quand il n’y avait pas encore de télévision, d’internet et de téléphone, on avait tout au besoin de contacts sociaux qu’aujourd’hui.

Alors on faisait « autrement ». On se réunissait, autour du feu, on on racontait des histoires.  On parlait du réel, mais aussi du fantastique. On gardait les histoires chastes pour le début, et on finissait drôlement, sans les enfants.

C’était le temps du lien « en vrai » autour de contes, d’anecdotes et de récit de vie.

Cécile Crispin

Cécile Crispin

Ecriture, conte et chant

Conteuse, animatrice, formatrice, écriveuse d’histoire après collectage au sein de l’asbl « les mots dansés »

Elle crée ses propres spectacles qu’elle joue dans les centres culturels, écoles, bibliothèques, associations...

Elle anime des ateliers conte et théâtre en étant attentive au rythme de chacun.

Elle travaille avec les enfants, les adultes, les familles. Elle aime apporter des histoires à tout un public qui n’en n’a pas assez reçu : on la retrouve en CPAS, maison maternelle, écoles, institutions d’aide à la jeunesse…

Elle met aussi ses compétences artistiques au service du mieux-être et du lien social. 

« Petite fille en souffrance, j’ai pu suivre les cours d’art de la parole.

 J’ai pu crier, pleurer espérer à travers les mots qui n’étaient pas les miens.

 C’est souvent plus facile d’exprimer ses émotions à travers des personnages, à travers les dires d’un autre, c’est moins menaçant.

Je voulais être professeur de diction, maman disait que ce n’était pas un métier. J’ai donc choisi de faire des études d’assistances sociales, un peu par hasard. Je me découvre une oreille attentive à la parole des autres, une empathie face à la souffrance et j’ai voulu comprendre. Me voilà embarquée dans des études de psychologie et je deviens thérapeute.

J’ai entendu des mots, les ai vu rebondir en ricochet sur des flaques de larmes et je me suis dite que j’avais envie d’images plus belles.

Offrir un espace de parole mais surtout permettre d’en faire autre chose que de les déposer. Offrir un espace où l’on peut intégrer les mots dans des histoires de renaissance, de renouveau, de rebonds vers une vie plus jolie. Permettre à chacun de conserver son lac intime tout en pouvant contempler les rayons du soleil qui le berce, le console, le rend joie. »

Image

Eric DUBRAY

Musicien, compositeur, interprète, comédien animateur...
https://www.onprendlair.be/

L’as du spectacle est un peu fou, un peu clown, généreux.
Il joue du djembé, de la guitare de la batterie et…. Il chante.
Après une trentaine d’années dans le milieu musical, il écume les scènes, les salles de spectacle mais aussi les bancs d’école lorsqu’il transmet son savoir.
Entre le chant et le rythme son cœur balance. Eric est un amoureux des percussions d’Afrique de l’Ouest et urbaines. Il transmet sa passion avec beaucoup de chaleur.

Frédéric DEWINT

Frédéric DEWINT

Acteur, danseur
https://www.facebook.com/LAtribudanse

Né dans les années 70 en tant que danseur de rue sur des cartons, dans des garages ou dans les gares de Charleroi et de Bruxelles. Précurseur du Hip hop en Belgique avec ce que l’on appelait la nation Zoulou, il se forme ensuite en danse contemporaine, classique et abstract.
Danser c’est s’exprimer et peindre l’espace. Danser c’est respirer, ce qui l’amène à développer le mouvement en tant qu’expression pour tous, chaque geste est une image et toutes ces images racontent des histoires. Il est donc évident pour lui que conte et danse ont étaient amenés à se rencontrer.
Sollicité et encouragé par les scénographes et chorégraphes avec qui il collabore, il se dirige rapidement vers la mise en scène et la chorégraphie.
Ses victoires et celles des crews qu’il dirige lors de nombreux concours, l’originalité de ses créations et de la technique qu’il développe lui ouvre les portes du monde professionnel.

SHEMS

SHEMS

(soleil en persan) tente de réchauffer les cœurs avec son souffle, sa voix et sa musique.
Autodidacte, il pratique la peinture, la musique, la calligraphie, le conte, le théâtre d’ombre...
Musicien d’origine turque, il enchante avec ses instruments d’orient. Au son des flûtes, du saz, darbouka, il apporte une respiration au texte, un ailleurs imagé.
Il se définit par rapport à son souffle...
« Tous les cœurs sur lesquels souffle ma brise s’épanouissent comme un jardin plein de lumière »...
Dans l’univers, tout respire.
L’homme même est respiration : non seulement son corps respire, mais l’âme et l’esprit sont conçus comme des souffles.